Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Cartomancie

Généralités

La cartomancie est un art divinatoire utilisant le tirage des cartes : divination par les partes. On trouve des traces de la cartomancie dès le 15éme siècle en Espagne et dès le 16éme siècle en Italie. En Espagne encore, en 1556, Martin de AZPILCUETA auteur du Compendio del Manual de Confessores condamne clairement la divination fondée sur l'utilisation des cartes.

Au siècle des Lumières, dans la période pré-révolutionnaire, la cartomancie a atteint un apogée en France et est révélée à un très large public avec Cartonomancie un jeu de 32 cartes puis des cartes de tarot qui se fonde sur des travaux antérieurs : l'interprétation des cartes du tarot de Marseille par Antoine COURT DE GEBELIN. Cette cartomancie sera particulièrement reprise par la Sybille de la Révolution et de l'Empire, Marie-Anne LENORMAND, plus connue sous le nom de Mademoiselle LENORMAND, qui prétendit avoir conseillé sur le plan sentimental tout ce que la période dans laquelle elle a vécu a connu de célébrités politiques ou artistiques. Après la mort de Mlle LENORMAND et durant les siècles qui suivirent, de nombreux jeux de cartes - illustrés, à l'inverse des jeux de cartes classiques à enseigne française qu'utilisait Mlle LENORMAND - furent publiés dans plusieurs pays d'Europe sous les appellations de Jeu de Mademoiselle Lenormand ou Grand Lenormand ou encore Le Petit Lenormand.

La cartomancie telle qu'elle est entendue à la fin du 20ème siècle et au début du 21ème siècle relève principalement d'un héritage de la cartomancie un emploi assez généralisé du tarot de Marseille et de ses dérivés. Toutefois, au 21ème siècle, la cartomancie emploie toujours les tarots de Marseille ou de Besançon, les tarots modernes, les jeux de cartes standardisés à enseigne française ou espagnole, et finalement tout type de jeu de cartes. Le 20ème siècle a aussi vu le développement de nombreux jeux de cartes sous la forme d'oracles divinatoires, qui ne conservent aucune référence visible aux cartes standardisées ou historiques ni aux tarots.

En France, en 1948, Paul MARTEAU, alors directeur des cartiers Grimaud, publie Le Tarot de Marseille, un autre ouvrage qui aura une importance dans les pratiques de cartomancie liées au tarot et eut un rayonnement international qui marqua une étape importante dans l'histoire de la cartomancie, tout comme dans celle de la taromancie et de la tarologie.

La divination par les cartes

La cartomancie désigne également l'utilisation de cartes spécifiquement créées pour être utilisées dans des pratiques divinatoires, ces jeux de cartes sont souvent appelées oracles, chacun ayant un nombre de cartes qui lui est propre, ses cartes représentant des prédictions, qui peuvent être interprétées dans une combinatoire spécifique. Dans le cas de l'usage de ce type d'oracle, l'interprétation relève plus de la sensibilité ou de la capacité du lecteur de cartes à créer des interprétations originales, ou en tous cas cette sensibilité ou capacité est plus contrainte ou guidée par les éléments représentés sur les cartes. L'essentiel du travail de divination consiste en l'utilisation de l'intuition et de l'écoute active afin de deviner certains éléments de la vie de la personne, à relier ensuite au symbolisme classique des cartes. Les détracteurs assimilent cette pratique à de la pure lecture froide. La cartomancie, quand elle utilise le tarot, est alors appelée taromancie (et parfois tarologie). Les autres pratiques de cartomancie utilisent principalement des jeux de cartes standards à enseigne française, anglaise ou espagnole.

 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article