Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gothika, Dieu et son apôtre...

Gothika, Dieu et son apôtre...

CRITIQUES

 

DE FILM

 

Film Adultes

 

Synopsis :

Le docteur Miranda Grey travaille dans l'aile psychiatrique d'un pénitencier pour femmes, sous les ordres de son mari Douglas, qu'elle aime tendrement, au désespoir de son collègue Pete, qui est secrètement épris d'elle. Lorsque la détenue Chloé prétend avoir été violée par le diable, Miranda accorde peu de crédit à ses dires. La psychologue se réveille un matin emprisonnée et accusée du meurtre de son mari.

"Une illusion que nous avons partagée..." 

"Je ne suis pas hystérique, je suis possédée... Et eux ils croient en moi."

"On surestime la logique..."

Miranda / Halle Berry

​Distribution :

Réalisateur : Mathieu Kassovitz

Acteurs : Halle BERRY, Robert DOWNEY JR, Charles S. DUTTON, Pénélope CRUZ,...

Producteur : Warner Bros, Dark Castle Entertainment, Columbia Pictures

Année : 2003 France - 2004 USA

 

 

Ce film m'a personnellement touchée. Ayant été gothique moi-même, après le décès de mon fiancé suite à une leucémie j'ai haï toutes formes de croyance et je m'identifie totalement au personnage trop rationnelle que j'étais de Miranda, interprétée par la talentueuse Halle Berry. Cela m'a aussi beaucoup émue.

 

 

J'aime ce type de film : une histoire, du suspens, d'excellents acteurs. Plus le film passe, plus on revient en arrière, plus on apprend des choses, sur les évènements qui défilent. Une mémoire à retardement, une bombe qui vous éclate dans la tête. La musique, les ambiances, on pourrait même parler d'atmosphère, tout est pénétrant. La voix de Pénélope, slave, roumaine, magnétique, nous met un nœud dans le ventre.

 

Ce thriller, dans la lignée de Sixième Sens, donne une impression de déjà vu, et je suis ravie de ne pas l'avoir

découvert au cinéma, au mauvais moment. Il est doté d'excellents effets spéciaux, d'excellents acteurs dans une Amérique puritaine. L' intrigue est très bien ficelée, même si souvent prévisible. La colorimétrie très sombre, les attaques violentes au couteau, les hallucinations de la schizophrénie et l'environnement déstabilisant renforcent l'atmosphère inquiétante du film. Néanmoins, on ne sursaute pas, l'image est captivante, le film efficace. Un excellent film américain réalisé par un français controversé : Matthieu Kassovitz.

Une claque visuelle qui rattrape sans problème la faiblesse finale du film.

 

Une patiente dans ce genre d'institut ne serait jamais confiée à un proche. Elle serait écoutée. Eloignée temporairement de ses proches pour éviter toute interférence. La pauvre Miranda est plongé dans un monde irréel et polymorphe. Constitué de clichés et préjugés.


Alternant univers psychologiques fantasques, traitements de choc, stigmates du Christ, etc..., en  mélangeant deux genres antinomiques un "réel" terrifiant et "irréel" traumatisant, l'héroïne est ballotée, torturée... J'espère qu'ils n'ont pas tourné ça dans les Carpates ;) Et je compatis aux douleurs psychologiques des actrices, toutes les actrices, toutes les patientes de cet asile psychiatrique fantasmé. Chloé, Miranda, Pénélope, Rachel, etc... Halle Berry interprète un personnage fort, tourmenté, au bord de la schizophrénie avec un talent extraordinaire. Robert Downey Jr brillant, sobre dans son personnage. sombre de psychologue.


Avec Gothika, Kassovitz signe un véritable chef d'œuvre, fantomatique, diabolique. Certaines scènes sont parfois inattendues (les flamme, les ralentis, les polymorphes,...). C'est un film qui ne m'a pas vraiment effrayé mais questionné : comment les américains traitent-ils leurs patientes traumatisées dans leurs pénitenciers ? Les fantômes qui cherchent à communiquer sont étonnants.

En conclusion, ce thriller "horrifique" est très bien joué. Halle Berry joue vraiment très bien. Nous sommes

absolument emportés par la dualité angélique / diabolique, bipolaire, de la situation. on se pose énormément de questions, tout comme le personnage. L'ambiance est pesante, et angoissante. Il ne faut pas chercher le rationnel trop longtemps, car ce film mélange explications douteuses, illogiques et freudiennes. Cet esprit de confusion émanent du personnage principal et son environnement est totalement fantasmé, construit. Bravo aux actrices, mais Kassovitz à projeter ces pauvres femmes dans un délire démentiel.  Halle Berry et Pénélope Cruz sont remarquables.

Les critiques de 2004 n'étaient pas infondées. Thriller ? Horreur ? Pas vraiment. Plutôt un thriller fantastique sataniste. Où les gentils sont gothiques et les méchants satanistes, tout n'est pas rose ou bleu, et je n'aime pas l'ambiance froide et industrielle de cet asile psychiatrique.

 

Mais Mentions Spéciales aux acteurs, tous les acteurs, Halle, Pénélope, Robert, Chloé, Rachel, Tracy et toutes ces femmes violées par Dieu dans cet asile de Gotham. Les dialogues sont très bons, même si à force je trouverai le film risible. Notre plus grande peur c'est nous-même. Si un être de lumière le sait, alors les êtres des ténèbres sont perdus.  Je suis de ceux qui aiment Gothika parce que c'est une autre vision de l'univers gothique (une black gothique ? j'adore ! une blue eyes gothique j'aime !). Mais il ne suffit pas de sortir d'un asile pour être soignée... Rien n'est manichéen. Etre confrontée à soi même, couvert du sang de celui que l'on aime inciterait n'importe qui à retourner à l'asile. Etre enfermée pour un crime que l'on sait que l'on ne peut pas avoir commis un véritable cauchemard.

Et bien évidemment, la chanson de Limp Bizkit - Behind Blue Eyes est  complètement fascinante...


Je vous ai tout spoilé, mais si vous voulez quand même voir ou revoir le film, c'est ici :

 

Lady Bulle, 2004

 

 

 

 

 

Photographie non libre de droit par Guy EICHELBERGER

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :