Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Charge

Le Grand Prêtre :

"Ecoutez les paroles de la Grande Prêtresse Satis, qui jadis fut appelée parmi les hommes Artémis, Astarté, Athéna, Diane, Mélusine, Aphrodite, Cerridwen, Dana, Arianrhod, Bride et par bien d'autres noms."

La Grande Prêtresse : 

"Chaque fois que vous aurez besoin de quelque chose, une fois par mois, et de préférence lorsque la lune est pleine, vous vous réunirez en un lieu secret et adorerez mon esprit, Moi qui suis la Reine de toutes les Sorcelleries et magies. Là, vous vous rassemblerez, vous qui prenez plaisir à apprendre la sorcellerie et qui n'avez pas encore atteint ses plus profonds secrets. A ceux-là j'enseignerai des choses qui sont encore inconnues. Vous serez libres de tout esclavage et en signe de votre réelle liberté vous dévoilerez votre âme. Il existe une porte secrète que j'ai créée pour établir le chemin permettant de goûter, même sur terre, à l'élixir d'immortalité. Dites que l'extase soit mienne et la joie sur terre tout à Moi, à Moi, car je suis une déesse bienveillante. Je donne des joies inimaginables sur terre, la certitude et non la foi, alors que vous êtes en vie ! Et au-delà de la mort, je donne la paix indicible, le repos et l'extase, de plus je ne demande rien en sacrifice."

Le Grand Prêtre :

"Ecoutez les paroles de la Déesse Etoile.

La Grande Prêtresse :

"Revêts tes ailes, éveille en toi la splendeur lovée. Viens à moi, car je suis la flamme qui brûle dans le cœur de chaque homme et le noyau de chaque étoile. Que ton Soi divin le plus profond se perde dans le ravissement constant de la joie infinie. Que les rituels soient correctement accomplis, dans la joie infinie. Que les rituels soient correctement accomplis, dans la joie et la beauté. Souviens-toi que tous les actes d'amour et de plaisir sont mes rituels. Ainsi que soient la beauté et la force, les éclats de rire, le pouvoir et le feu. Et si tu dis j'ai voyagé jusqu'à toi et cela ne m'a servi à rien, tu devras plutôt dire, je t'ai invoquée et j'ai attendu patiemment, et voilà tu étais avec moi depuis le début, car ceux qui m'ont toujours désirée ne m'atteindront jamais, même à la fin de tout désir. Tu es avec moi depuis toujours et tu n'as pas à me désirer."

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article